lundi 15 octobre 2007

L'homosexualite et l' Islam : reflexion


D'abord, avant de parler d'homosexualité, il faut savoir que la vie d'un musulman, croyant et pratiquant, est régie par une minutieuse législation "la Chariâ".

Ce sont des lois basées sur l'interprétation à la fois de la parole du Dieu, inscrite dans le Coran (livre sacré et divin des musulmans) et de la coutume de son Prophète Mohamed (la Sunna), dont la source principale est les "dits" (Hadith) du Prophète et ses gestes.
On distingue, toutefois, les "Sunnites" qui sont les partisans de la "Sunna" à l'opposé des "Chiites" qui vénèrent plutôt son gendre "Ali". La question sexuelle n'échappe pas à l'interprétation par ces textes.

Pour aborder la position que prennent les législateurs islamiques
(Oulama= savants=théoligiciens de l'Islam)

En même temps cet acte est considéré comme un acte religieux, car dans l'islam l'accouplement ne vise pas seulement la procréation mais il manifeste aussi l'harmonie de l'ordre divin, dont la distinction entre masculin et le féminin et leur complémentarité constituent la base élémentaire.
"De toute chose on a fait un couple. Puissiez-vous vous en souvenir"
(Extrait du Coran, Sourat 51,Adh-Dhâriyât, verset 49)

Ces versets furent révélés au Prophète Mohamed par fragments séparés.
Le terme "Tajhaloun" signifie "ignorer" ce qui atténue, d'après certains auteurs, quelques part, "la flétrissure morale dont sont victimes les homosexuels" et laisse entr'apercevoir que le châtiment qui leur est infligé est dû principalement au fait qu'il ont démenti "un messager de Dieu".

L'exemple" du peuple de Loth est mentionné àce titre dans plusieurs versets du Coran. Ainsi dans la Sourat(7) d’Al-Arâf (80-82) il figure entre les "exemples" du peuple du "Prophète Salah" et du peuple Madyan et leur "leur frère Chouayb", deux peuples qui ont transgressé les recommandations de leurs Messagers.

Et Loût, quand il dit à son peuple:
« Vous livrez vous à cette turpitude que nul, parmi les mondes, n' a commise avant vous? [80] Certes, vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes! Vous êtes bien un peuple outrancier. » [81]

Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire:

« Expulsez- les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs! » [82]
Musrif" en arabe signifie "impie et outrancier" alors que la règle en islam, en général, est la modération.

D'autre part, Le Coran promet aux croyants qu'au paradis ils seront servis par des éphèbes (se dit du très beau jeune homme, à l'origine l'adolescent grec qui faisait son service sportif et civil avant d'entrer dans l'âge adulte "éphébie").


Les poètes et les sultans ne cessaient d'invoquer ces promesses pour justifier les relations illicites qu'ils entretenaient. Mais pour la plus part des "Oulamas" il n'y a pas à chercher une interprétation plus profonde que celle mentionnée :

« L'homosexualité est la turpitude des turpitudes »,

L'homosexualité représente 10% de la population mondiale pour ceux qui ne se cachent plus. Certaines coutumes ou religions ou même lois, dans certains pays dont le notre obligent au silence et au secret, mais ne le renions pas ils existent par la nature même si la " normalité " créée par l'Homme les rejette : s'ils sont là, c'est qu'Allah l'a permis. Et si Allah a permis qu'ils soient sur la terre auprès de nous tous, je ne pense pas que ce soit pour qu'on ait de la haine pour eux. Allah a voulu que les êtres soient différents, certainement pour nous apprendre à aimer plus que nous-mêmes.

L'homosexuel "Arabe" se trouve ainsi sans "racines" ni "espoirs". Ces derniers temps cette communauté a commencé à s'organiser pour sortir au jour et revendiquer leurs droits à la reconnaissance. Mais si cet appel ne trouve pas d'échos chez les Maghrébins , ces homosexuels risquent de se claustrer dans un ghetto comme les autres communautés homosexuelles.

En conclusion, l'homosexualité a connu des périodes moins stressantes que de nos jours. Les sociétés arabo-musulmanes n'ont pas cessé d'accommoder l'application de la "Chariâ" à leur train de vie et leurs aspirations

4 commentaires :

  1. Shams a dit…

    Si l'on part du principe que Dieu nous a crée a son image et puisque Dieu ne fais pas d'erreur, c'est donc qu'il nous a crée exactement de la manière qu'il veut que nous soyions. Et c'est valable pour chaque montagne, chaque grain de sable, chaque océan, chaque animal, chaque personne et donc chaque gay. Si Dieu est à l'origine de tout, c'est qu'il est à l'origine de l'homosexualité aussi. Aprés tout ce n'est pas un choix que l'on fait.
    Ou pas sinon.

  2. 3amrouch a dit…

    une remarque le pseudo (zig zag je l'ai choisi depuis une année et le faite de le mettre pourra induire les gens en erreurs).
    merci de bien vouloir faire le nécessaire.
    merci

  3. Antar a dit…

    Amrouch Zigzag est un autre bloggeur qui n a strictement rien a voir avec les redacteur de ce blog.

    je t'inviterais a contacter le bloggeur en question ;-)

  4. Dhikra a dit…

    l'homosexualité a pour origine la plupart du temps : une non identification au père, les abus sexuels, le manque de discipline dans l'éducation, immaturité masculine pour les hommes et immaturité féminine pour les femmes. Alors s'il vous plait ne me parlé pas de "nature humaine" c'est un loeur. Les suggestion du diable résonne dans vos tête. Pensez qu'un jour vous devrez le dire à Dieu s'il accepte de vous parler!! Allah o a'lam. Le premier travail que vous devez entreprendre est votre vie, les sentiments dans l'enfance. Cherchez d'où vient cette attirance et ce besoin d'intimité avec le même sexe. C'est très important pour vous!! Bonne route que Dieu vous aide, nous guide!! Allez à sa rencontre en marchant IL vient en courant... salam